jeudi 31 janvier 2013

Se tenir loin




Se tenir loin pour y voir plus clair 
se rapprocher et ne plus rien voir 
mettre au point hésiter et s'éloigner 
se rapprocher à nouveau ne pas savoir 
laisser flotter 
mettre au point encore 
fermer l'obturateur 
ouvrir les yeux regarder et recommencer 
ne jamais pouvoir s'arrêter d'aimer les moments fragiles 






lundi 28 janvier 2013

Le corps familier





Le corps familier cache dans ses recoins quelques secrets perdus des vieux souvenirs d'amis enfouis et caressants si tu fouilles en creux tu verras les mots poussiéreux que tu as écris et oubliés il n'y a pas de sens à chercher juste à suivre le fil des creux et des pleins et à dériver dans les plis toujours pareils des jours qui passent sur le corps familier il sera encore là demain ami patient et fidèle

lundi 21 janvier 2013

Tant et plus




Au plus près que tu puisses être de l'intimité rien ne se verra comme tu le souhaites l'autre disparaîtra à ton regard ses yeux ne seront plus dans les tiens mais son corps chaud distribuera la tendresse nécessaire pour que tu te sentes à nouveau dans le monde des vivants ceux qui embrassent entourent étreignent ceux qui font que tu es toi vivant comme un homme debout qui regarde les siens et les aime tant qu'ils ne s'en rendent pas compte tellement l'intimité devient habituelle et nous éloigne les uns des autres à l'inverse de ce qu'il nous faudrait alors rapproche toi au plus près qu'elle peut supporter et aime la tant et plus

mercredi 16 janvier 2013

La fille nue




La fille nue a le corps ferme et souple. Souvent les garçons, et même les hommes, l'invitent contre eux, ce qui parfois la rend heureuse.
Quand la fille nue est devenue une femme nue, son ventre s'est griffé, sa peau s'est froissée.
C'était douloureux et la femme nue a pleuré le départ de la fille nue. Puis elle s'est retournée et elle a vu les hommes qui la regardaient. 
Alors ils ont invité la femme nue contre eux car, maintenant elle savait être heureuse.

lundi 14 janvier 2013

Tic tac





Je suis là, derrière, et je t'observe au fil de l'horizon. 
Comment voir bien ce qui est si précieux, se tenir là, debout, si longtemps, sans que rien ne vacille? 
On ne peut rien vraiment savoir, juste connaître tous ces petits détails, ces riens qui nous tiennent à deux et qui font l'histoire. Si l'on a pu se trouver si fort un jour, être l'un à l'autre dans les heures merveilleuses du Sud, les secondes se sont empilées, sont devenues nos belles années et continuent de s'ajouter l'une à l'autre, tic tac, notre temps miraculeux ne s'arrête plus de courir et je peux t'observer encore et encore...



vendredi 11 janvier 2013

L'enfant





L'enfant a traversé le monde. 
Il a bravé les tempêtes et les dragons, trouvé le trésor, caressé les baleines, embrassé les princesses.
Maintenant ses yeux sont noirs de la poussière des autres et s'étonnent.

mardi 8 janvier 2013

Un autre jour



Hier c'était dimanche. Le temps a passé la nuit et je suis restée dans le présent, seule avec les minutes et les heures, de vieilles amies de tous les jours...

lundi 7 janvier 2013

Dimanche




Dernier jour de la semaine, quelque chose se termine. Toi et moi, parfois pareilles, parfois différentes, nos reflets se fondent dans la lumière. Nous sommes les traces du passé, les soeurs sorcières. Nos empreintes ne dureront qu'un moment, miettes dans l'infini du temps. A peine le temps que l'on nous aperçoive...

jeudi 3 janvier 2013

Samedi




Tracer les contours de l'instant
En délimiter le périmètre
S'y voir et s'y revoir sans fin
Avec le plaisir sans cesse renouvelé de cette petite et merveilleuse seconde qui n'appartient qu'à soi.